L'assurance auto : une obligation parfois contraigniante 

Partagez-moi !

Les difficultés de l'assurance auto

Souscrire une assurance auto n'est pas chose facile dans la vie d'un assuré. En effet, du fait de son caractère obligatoire, on est obligé de souscrire à une assurance auto et on ne peut pas y échapper. Le problème vient du fait que malgré le caractère obligatoire, les démarches ne sont pas simples, elles sont mêmes complexes et liées à de nombreuses contraintes.

Il faut déjà savoir quel type de garanties on souhaite souscrire : au tiers ou tous risques. Ce choix doit se faire en fonction du besoin du conducteur. Il est possible également de souscrire en plus du contrat des options ainsi que des extensions. En fonction du type de garantie choisie, la couverture n'est pas la même. Une garantie tous risques couvre aussi bien l'assuré, mais aussi les autres les tiers impliqués dans l'accident même en étant responsable. Alors que la garantie au tiers couvrira seulement les tiers impliqués. Cependant, malgré la garantie tous risque, les assurances ont intégré un système de franchise auto afin que les personnes soient tout de même prudentes et responsables sur la route.

L'une des autres difficultés de l'assurance auto, c'est le prix. Le tarif assurance automobile varie énormément d'un organisme à un autre et les formules ne sont pas forcément les mêmes ce qui complique encore plus la comparaison. Avant de se précipiter, il est donc important de se renseigner auprès de nombreux organismes afin de pouvoir choisir celui qui proposera les services les plus avantageux. Si les prix varient aussi autant, cela s'explique aussi par le système bonus malus. Ce système vise à récompenser les conducteurs ayant peu ou pas d'accidents et sanctionné ceux qui en ont beaucoup. Les bons conducteurs payeront alors moins cher par rapport aux mauvais.

Enfin, on peut également citer comme difficulté : la résiliation assurance automobile. Celle-ci s'avère être très contraignante. Il y a un délai à respecter pour les résiliations sans motifs : deux mois avant la date anniversaire. Pour les résiliations avec motifs, le délais varie en fonction du motif.

Pour plus d'informations sur l'assurance automobile, nous vous invitons à rejoindre notre site http://assurance-auto.comprendrechoisir.com

Partagez-moi !